Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/06/2008

Paradoxalement vôtre

C'est tordu d'aimer les paradoxes?

Ben tant pis ;-)

Un paradoxe est une proposition ou une situation qui peut être simultanément vraie ou fausse, donc il est impossible d'en appréhender la matérialité ou l'exactitude.

Dans les paradoxes, il y a le logico-mathématique : x=0.9999999......une infinité de 9 alors 10x=9.99999....... soit 10x=9+x donc 9x=9 soit x=1 ? pourtant x=0.99999......

Il y a le paradoxe sémantique, qui joue sur le sens de l'énoncé : "je suis menteur" est vrai s'il n'est pas vrai et n'est pas vrai s'il est vrai (vous suivez? ;-)

4ca4c69cdbe807bfd9eeb531c4d01884.png

 

Et aussi les paradoxes pragmatiques : dans une troupe militaire, le barbier est un soldat à qui son capitaine ordonne de raser tous les soldats de la compagnie qui ne se rasent pas eux-mêmes. Le barbier de la compagnie n'existe donc pas...

 

 

Comment réagir à l'injonction "Soyez spontané!"?

Que diable faites-vous si votre chef de brigade vous assène : "A mon commandement, désobéissez!"? (celui-là je l'adore ...)

Et un petit mignon pour la fin ... *secouant gentiment son compagnon assoupi* : "Dis, tu dors?"

08:55 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Hello Isa,
oui ben , pour moi un paradoxe est de ne pas faire ce que tu dis ou que tu penses au plus profond de toi.C'est agir différemment que sa pensée...Je ne sais pas si tu me suis.
J'aime bien le paradoxe du barbier car là, malheureusement, il est victime de son propre paradoxe puisque s'il se rase lui-même, il enfreint la règle, car le barbier ne peut raser que les hommes qui ne se rasent pas eux-mêmes ;
S'il ne se rase pas lui-même (qu'il se fasse raser ou qu'il conserve la barbe), il est en tort également, car il a la charge de raser les hommes qui ne se rasent pas eux-mêmes.
Bref, un paradoxe peut paraitre tout à fait illogique mais la personne qui en est victime n'y peut vraiment rien....

Écrit par : Val | 04/06/2008

tous les crétois sont des menteurs, si c'est un crétois qui le dit, çà donne quoi?
le paradoxe- fils naturel de la logique et de l'esthétique- de la philosophie et du jeu- sinon peut-étre de la vaste blague et du raisonnement retors...pur plaisir de se chauffer le neurone sur un problème bien troussé? va savoir...

Écrit par : totope | 05/06/2008

Val : tu as bien planché! ;-)
ton approche est même étymologique puisque "doxa" (terme qu'on utilise encore tel quel, en analyse du discours notamment) signifie l'opinion et par extension l'opinion populaire. Un para-doxe va donc contre l'opinion générale, tu l'as bien exprimé.
Et merci de décortiquer le barbier, je ne le trouve pas si facile à appréhender celui-là...
Totope : et en plus tu connais la bible! ;-)
Ce n'est pas que pour le plaisir de réfléchir retorsement, lol, un paradoxe oblige aussi, par son contre-exemple qui la réfute, à affiner une théorie qui se tient.

Écrit par : isa | 05/06/2008

Je n'ai pas compris l'exemple du paradoxe logico-mathématique.
Concrètement, pour moi qui n'en n'avais jamais vu la définition du dictionnaire, un paradoxe est une situation ou une idée qui expriment une chose et son contraire. Commandement/désobéir, très drôle, celui-là. Ou "je suis un vrai menteur"; "un islence bruyant". Et pourtant, il est vrai que parfois, le silence est plus bruyant que le bruit lui-même.

Écrit par : viny | 05/06/2008

Bon là...il m'a fallut dix bonnes minutes pour le billet et l'explication de Val pour tout saisir!!!trop dur et trop fatiguée...

Tu pourrais nous ménager, ça fait longtemps que l'on a pas réfléchi aussi fort!!!

Attention Viny on frôle l'oxymore??? (un soleil noir)

Je m'insurge personne n'a pensé à la poule et son oeuf....????
Finalement le paradoxe est très proche du sophisme ou syllogisme?? (la forme en change et le syllogisme est pas toujours vrai ..??)

ça me fait penser à Voltaire (Candide) :
"Remarquez bien que les nez ont été faits pour porter des lunettes; aussi avons-nous des lunettes"

Moi y'en a deux que j'aime bien (j'ai du cherché pour les trouver celles-là!!!)
Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous,
Or, plus il y a de trous, moins il y a de gruyère,
Donc, plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère.

Ma préférée!!!

Une jeune mère se promène près d'un fleuve, poussant devant elle son bébé dans une poussette. Soudain, un crocodile surgit du fleuve et prend le bébé.
Mais avant de le manger, il pose une question à la jeune femme :
"Si tu devines ce que je vais faire avec ton bébé, je te le rends sain et sauf. Si tu ne devines pas, j'en fais mon repas. "
Et la mère affolée de répondre précipitemment :
"Tu vas dévorer mon bébé ! "

Écrit par : enila | 05/06/2008

T'as capté maintenant Vinou? ;-)
Ah merci Eni pour le complément d'informations paradoxales ;-)

Écrit par : isa | 08/06/2008

Les commentaires sont fermés.