Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/06/2008

Guess where i am...

indices

c'est loin, ultra connu et ça commence par A...

bizatous

da74afb78c5be6d4fcb232aba72f2a3b.jpg

08:15 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (16)

08/06/2008

à xxx pour tout ce qu'il sait

4a411560a121d14ff3a8f239ac720e31.jpgDès l'abord d'un livre, on plonge dans l'inconnu. Qui est ce 'Pierre' à qui l'auteur dédie le livre, à qui s'adresse-t-il, t-elle, par son "à mon amour"?

Je me souviens que l'année dernière, ouvrant un livre de ... 'précis de pragmatique' ;-) j'ai été interloquée. Censée me plonger dans l'étude au plus vite, je me retrouvai au coeur d'une énigme sans indice. La dédicace disait "Pour Agathe et sa future amie Nour". ??? Qui était Agathe pour Nour? Qui étaient-elles pour l'auteur? *abîme de perplexité + de probabilités*...

Les dédicaces jettent une passerelle de complicité entre l'auteur et le sujet de la dédicace mais aussi entre l'auteur et son lecteur, et quand elles manquent, ça me manque ;-)

D'ailleurs j'ai une requête à formuler aux éditeurs : les dédicaces pourraient-elles rester manuscrites? Ce serait bien.

 

En voici quelques exemples :

 

poétique : Pour Elio, un peu du soleil de ces terres coule dans tes veines, qu'il illumine ton regard. (Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé)

 

énigmatique : Pour F. et F., qui se sont aimés. (Bonne nuit, doux prince, Pierre Charras)

 

clin d'oeillesque : Je dédie ces pages à mon ami et protecteur L'Escargot entêté, aux clients du bar Le Crédit a voyagé, et à ma mère, Pauline Kengué de qui je tiens cette histoire (à quelques mensonges près) (Mémoires de porc-épic, Alain Mabanckou)

 

éloquente : Pour Minne, ô combien (Chagrin d'école, Daniel Pennac)

 

humaniste : à..., à ceux qui s'aiment et qui saisissent la chance d'aimer la vie telle qu'elle est... (Etre heureux ce n'est pas nécessairement confortable, Thomas d'Ansembourg)

 

A vous mes amis grands lecteurs (le 'grands' est interchangeable ;-)

Fouillez vos mémoires et vos bibliothèques et trouvez-moi des dédicaces particulières...

3bf3309240b1d5294eed847069bfc36f.jpg

06:40 Publié dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (2)

03/06/2008

Paradoxalement vôtre

C'est tordu d'aimer les paradoxes?

Ben tant pis ;-)

Un paradoxe est une proposition ou une situation qui peut être simultanément vraie ou fausse, donc il est impossible d'en appréhender la matérialité ou l'exactitude.

Dans les paradoxes, il y a le logico-mathématique : x=0.9999999......une infinité de 9 alors 10x=9.99999....... soit 10x=9+x donc 9x=9 soit x=1 ? pourtant x=0.99999......

Il y a le paradoxe sémantique, qui joue sur le sens de l'énoncé : "je suis menteur" est vrai s'il n'est pas vrai et n'est pas vrai s'il est vrai (vous suivez? ;-)

4ca4c69cdbe807bfd9eeb531c4d01884.png

 

Et aussi les paradoxes pragmatiques : dans une troupe militaire, le barbier est un soldat à qui son capitaine ordonne de raser tous les soldats de la compagnie qui ne se rasent pas eux-mêmes. Le barbier de la compagnie n'existe donc pas...

 

 

Comment réagir à l'injonction "Soyez spontané!"?

Que diable faites-vous si votre chef de brigade vous assène : "A mon commandement, désobéissez!"? (celui-là je l'adore ...)

Et un petit mignon pour la fin ... *secouant gentiment son compagnon assoupi* : "Dis, tu dors?"

08:55 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (6)